Qu’est ce que le coaching comportemental et cognitivo-comportemental ?

Le coaching comportemental ou cognitivo-comportemental s’est développé principalement à l’École de Palo Alto, fondée par Gregory Bateson dans les années 50. Paul Watzlawick, un psychologue, sociologue et psychanalyste Américain, a également apporté beaucoup dans le développement du coaching cognitif et comportemental. Ce coaching aide de nombreuses personnes à résoudre de nombreux problèmes liés à la pensée.

Quels sont les points clés du coaching comportemental ?

Le coaching comportemental ou cognitivo-comportemental possède des points clés et fondements théoriques précis. Le coaching se base sur le fait que chaque individu construit sa propre réalité à partir de ce qu’il observe. Les problèmes de chacun sont alors liés à l’interprétation des faits, mais non pas aux faits eux-mêmes. Ainsi, les problèmes sont cognitifs et liés à des pensées dysfonctionnelles inappropriées que beaucoup interprètent comme freins et obstacles. Le coaching cognitivo-comportemental montre que tout le monde peut changer, cela ne dépend que de chacun. Les mauvaises pensées peuvent être modifiées par le biais d’un recadrage et flexibilisation comportementale et cognitive.

Qu’est-ce donc exactement que le coaching cognitivo-comportemental ?

Pour aider de nombreuses personnes à lever leurs freins et obstacles intérieurs pour développer leurs potentiels, à atteindre leurs objectifs ou tout simplement pour leur permettre de vivre une vie avec fluidité, le coaching comportemental a été mis en place. Les freins et obstacles intérieurs peuvent être représentés par des émotions négatives, des pensées, des croyances limitantes et bien plus. Selon le courant déployé à partir de l’austérité impériale d’Epictète du coaching cognitivo-comportemental, la réalité de chacun se construit d’après l’interprétation de faits objectifs. À partir de ce constat, les experts pensent que des outils opérationnels de pensée aident à ne plus subir des difficultés et souffrances dans la vie de tous les jours.

Quel est le but du coaching comportemental ?

Le but du coaching comportemental ou cognitivo-comportemental est de pousser une personne à faire un changement profond. Les patients sont amenés à changer ce qui n’est pas objectif et qui est dysfonctionnel. En d’autres termes, la démarche du coaching vise à interroger et à faire évoluer les représentations élaborées par le patient et qui risquent d’être contre-productives. Le coach va donc se concentrer sur le caractère isomorphe des représentations de son patient et déterminer si elles sont conformes au réel ou non. L’individu devra prendre connaissance des éléments dysfonctionnels de sa pensée à l’aide du coach pour qu’ensemble, ils puissent les remplacer par des éléments cognitifs plus adaptés et réalistes.

Les outils fondamentaux du coaching : l’épée et le cœur
Présentation du coaching dit somatique