Mal être au travail : quels peuvent être les symptômes physiques de cette souffrance mentale ?

Le stress lié au travail peut affecter votre santé mentale comme votre santé physique sans que vous ne vous en rendiez compte. Être en mesure de reconnaître les symptômes liés au mal être au travail peut vous aider à mieux les gérer. Voici comment ces symptômes se présentent et affectent votre corps.

Pourquoi le stress et l’anxiété affectent-ils physiquement l’homme ?

Le corps et le cerveau de l’homme sont parfaitement équipés pour gérer le stress et l’anxiété. Face au danger, le corps se retrouve submergé de substances chimiques comme le cortisol et l’adrénaline, le préparant au combat.

Aujourd’hui le stress et l’anxiété sont toujours présents, mais le danger est moins physique et plus psychologique (souffrance au travail, problème d’argent, etc.), ce qui rend le système de défense peu adapté. Le corps humain se prépare pour une confrontation physique alors que le danger est psychologique ; par conséquent, le corps ne retrouve jamais complètement son état normal.

Comment la souffrance au travail affecte-t-elle le système cardiovasculaire ?

La réponse du corps des personnes souffrant de souffrance au travail est généralement la même : palpitation, rythme cardiaque accéléré, pression artérielle élevée et douleur à la poitrine. Face au danger, cette réponse est parfaitement normale, car le cœur pompe le sang plus vite afin de le concentrer à un point crucial du corps pour mieux répondre au danger.

Cet état peut cependant vite devenir dangereux pour les personnes dont le stress et l’anxiété ne retombent pas. Lorsque le cœur continue à opérer de manière aussi frénétique, les risques de crise cardiaque, d’AVC et de problèmes vasculaires sont élevés. Une pression artérielle élevée quant à elle peut être la cause de nombreux problèmes de santé. Elle affecte le cœur, le cerveau, les reins et augmente les risques d’AVC. Ancien grand anxieux, et victime d’angoisses aux multiples conséquences des années durant, le coach comportemental Frédéric Arminot a créé un programme de thérapie comportementale en ligne.

Comment la souffrance au travail affecte-t-elle le système digestif et respiratoire ?

L’effet mineur du stress et de l’anxiété sur le système digestif est la nausée. Sur le long terme, le mal-être au travail peut entraîner des problèmes désagréables au niveau des intestins et de l’estomac. Ils se présentent souvent sous forme de diarrhée, maux d’estomac, syndrome du côlon irritable et éructation. Lorsqu’une personne se trouve dans un état de stress élevé, sa respiration s’accélère et ses voies respiratoires se resserrent. Les personnes souffrant d’anxiété due au mal être au travail sont souvent asthmatiques.

L’anxiété et le stress affectent également le corps de diverses manières :

  • Prise de poids :

Afin de soulager le corps, la personne stressée cherche inconsciemment du réconfort dans la nourriture, notamment les sucreries et les aliments riches en glucides.

  • Tension musculaire :

Sentant le danger, les muscles se contractent pour se préparer au combat. Lorsque le corps ne se relaxe pas, les muscles restent dans cet état. La contraction de la mâchoire peut également entraîner des problèmes dentaires.

  • Insomnie et maux de tête
Quelles sont les meilleures façons de soigner un burn out ?
Bien-être au travail : quand la déco de notre bureau a un rôle décisif !